Ce fut un baptême en présence de tous les collaborateurs de l’ingénierie du Groupe ADP et des partenaires associés – EiffageValentin (expert micro-tunnelier) – au projet de ségrégation des eaux pluviales dont le micro tunnelier est  l'”arme fatale”.

Une solution innovante au service de l’environnement

Le chantier de ségrégation constitue la dernière phase des travaux concernant le plan d’actions global de gestion des eaux pluviales du bassin versant Marne de la plateforme de Paris-Charles de Gaulle.  En effet, il doit permettre à terme d’optimiser la gestion des eaux pluviales selon le principe de séparation des eaux chargées en produits hivernaux des eaux dites “propres”, destinées à retourner dans le milieu naturel, et les eaux chargées vers le réseau d’eaux usées du SIAAP.

A l’issue du chantier prévue en novembre 2017, les infrastructures livrées (tuyaux et bassins) se composeront de :

  • Une séparation dans le bassin B2 permettant d’évacuer les eaux “propres” vers le bassin des Renardières, tout en stockant les eaux “chargées”.
  • Un ouvrage permettant la répartition en fonction de la qualité des eaux à l’entrée du bassin des Renardières.
  • Une canalisation de 1100 m de long et de diamètre 2500 mm reliant l’amont des Renardières à son aval, posée via le micro tunnelier.

Un record en France

Le chantier du micro tunnelier constitue un record de France pour son diamètre de canalisation (2500 mm) via un micro tunnelier.

Ingénierie responsable

Le projet de ségrégation des eaux pluviales est un marqueur fort de la motivation du Groupe dans le contrôle des rejets des eaux pluviales vers le milieu naturel et le traitement des nuisances dues aux rejets des produits hivernaux.

Les équipes de l’ingénierie Groupe ADP ont imaginé une solution novatrice et durable en matière de gestion des eaux pluviales. C’est un chantier qui s’inscrit dans une démarche environnementale globale actée et menée depuis plusieurs années sur nos projets. Guillaume Sauvé, directeur Ingénierie et Aménagement

Un projet capital pour l’exploitant CDGL car il nous assure de notre robustesse en exploitation. De plus, avec les engagements forts du Groupe ADP vis-à-vis des territoires et des élus, le lancement aujourd’hui de ce chantier démontre que nos actes sont en phase avec nos engagements environnementaux. Bernard Nahoum, directeur de CDGL Energie et Logistique