Avec l’arrivée cet été d’une nouvelle génération d’appareils, tels que l’A350-900 et -1000, et l’A321neo plus tard dans la saison, l’aéroport Paris-Charles de Gaulle s’ouvre à un transport aérien plus responsable et à long rayon d’action.

Un 1er août sous le signe de l’A350

Depuis le 1er août, Qatar Airways déploie en effet un Airbus A350-1000 sur l’une de ses trois rotations quotidiennes entre sa base à Doha-Hamad International et Paris-CDG. L’appareil, dans sa version la plus capacitaire de la famille A350 XWB (eXtra Wide Body), est configuré pour accueillir 46 passagers en classe Affaires QSuite et 281 en Economie.

“En tant que compagnie mondiale de lancement de cet appareil, nous tenons notre engagement d’être la compagnie aérienne au monde à exploiter la flotte d’appareils la plus avancée technologiquement. Nous innovons constamment afin de continuer à introduire de nouvelles technologies et de nouveaux moyens de proposer la meilleure expérience de vol possible à nos passagers. Nous sommes impatients d’accueillir les voyageurs français et internationaux à bord de ce magnifique avion.”

Sylvain Bosc, Senior Vice-Président Europe de Qatar Airways

Le 1er août a également été choisi par Air China pour utiliser entre Pékin et Paris une autre variante de l’A350, le -900, pouvant accueillir 32 passagers en classe Affaires, 24 en Premium et 256 en Economie.

A321neo, un rayon d’action au service de l’expérience passager

Air Transat a reçu en mai dernier le 1er d’une série de 15 nouveaux appareils A321neoLR prévus pour être graduellement intégrés à sa flotte qui sera entièrement constituée d’Airbus d’ici 2022. Elle profitera de son escale parisienne du 25 septembre 2019 pour introduire le monocouloir de dernière génération sur ses liaisons entre Paris et le Canada.

A cette occasion, les passagers de la compagnie canadienne découvriront une cabine entièrement redessinée configurée pour accueillir 12 passagers en classe Affaires et 187 en Economie (contre 8 + 182 dans ses A321 actuels).

Enfin, easyJet devrait déployer l’hiver prochain (29 février 2020) un de ses Airbus A321neo de 235 places entre Londres et Paris sur la rotation U28322/8323.