Contexte d’un chantier structurant

Le Terminal 2E a vu sa capacité passagers considérablement augmenter en 2007 avec l’ouverture du
satellite S3 (portes L) et en 2012 avec l’ouverture du satellite S4 (portes M).
Cette montée en puissance du Terminal 2E s’est traduit par la nécessité d’améliorer la
qualité de service par la diminution du temps du process  bagages départ pour le S3 et S4,
augmenter  les capacités de traitement  automatique des bagages du T2E et améliorer significativement
la robustesse du traitement des bagages en correspondance.

Promesse du projet TBS3S4

La future installation de tri bagages sous le S3 (hall L) et S4 ( hall M) (TBS3S4) sera donc
destinée au traitement automatique des bagages locaux enregistrés aux banques Est du Terminal 2E
et aux bagages en correspondance au départ des satellites S3 ou S4.

Deux phases

L’installation sera constituée de deux sous-ensembles, interconnectés, chacun faisant l’objet
d’une phase de réalisation :

  • Phase 1 dite TDS3
    • raccordement des 78 banques Est du 2E (groupes de banques n° 8 à 13), à un trieur sous le S3 dit TDS3, pour les vols au départ de la façade Est
      du satellite S3 et des 2 façades du satellite S4,
    • acheminement manuel depuis le S3 des bagages au départ du S4.
    • mise en service complète : juin 2018
  • Phase 2 dite TBS4 : installation
    • d’un système de dépose des bagages en correspondance et de tri interconnecté au système TDS3 au sein du S3,
    • des moyens de convoyage automatique vers le S4,
    • d’un système de tri dans le volume du S4 dit TBS4 pour traiter les vols au départ du S4 et du T2G (correspondance seulement).
    • mise en service complète : janvier 2021

infographie-trieur

 

Ce projet est un engagement de l’entreprise. C’est un élément fondamental du CRE3(*) qui participe à rendre plus productif nos installations sans en ouvrir de nouvelles.”

Franck Goldnadel, directeur de l’aéroport Paris-Charles de Gaulle et Maîtrise d’Ouvrage

 

Le TBS3S4 en chiffres

  • 69 000 m², surfaces dédiées du 2E et du satellite 3.
  • 500 m d’Ouest en Est et 300 m du Nord au Sud.
  • 47 000 m², surface dédiée aux installations de traitement des bagages.
  • 3 200 bagages/heure, bagages (attendus) introduits aux banques Est du T2E (TDS3).

 

Le coût d’investissement de l’ensemble de l’opération s’élève à 253,9 M€ hors sûreté, répartis sur les 2 phases :

  • Projet TDS3 : 118,2 M€;
  • Projet TBS4 : 132,6 M€;
  • Salle de supervision du TBS3S4 : 3,1 M€.

 

Maîtrise d’ouvrage déléguée : ADP agence projets bagages DIAP3

Maîtrise d’œuvre : ADPI

 

CRE3 : contrat de régulation économique 2016-2020