Cet été, deux offres de restauration installées à Paris-Charles de Gaulle depuis 2018 ont été récompensées lors des FAB Awards 2019; pour Teppan la couronne mondiale et The French Taste le prix spécial du jury.

Organisés par The Moodie Davitt Report et Foodie Report, ces oscars FAB Awards – Airport Food and Beverage Awards, récompensent, depuis 2011, les meilleurs concepts de restauration en aéroport.

Au premier rang des lauréats, tout en haut du podium, le Teppan : au coeur du Terminal 1, en zone publique, les voyageurs ont découvert au Teppan, une cuisine originale à l’esprit casual dining où le chef Thierry Marx, deux étoiles au guide Michelin, propose une carte originale ” à la française” avec un concept de cuisine spontanée et rapide, à base de produits frais et de saison pour passagers pressés.

Une cuisine inventive

Imaginée par le chef étoilé du Mandarin Oriental de Paris, la cuisine de Thierry Marx s’inspire de ses voyages et du terroir français, avec une particularité : celle de se réaliser “à même le fer” sur une plaque chauffante que les Japonais utilisent pour faire chauffer légumes, poissons ou viandes, le teppanyaki.

The French Taste du Terminal 2F est le 2ème établissement du chef Guy Martin ouvert sur la plateforme, après le “I Love Paris”. Le restaurant, une brasserie néo-classique, propose différentes formules dans un décor proche des bistros parisiens.

Ils ont dit

Une cuisine rapide, élaborée dans l’instant, qui permet d’exalter la saveur des produits. Les quatre éléments fondamentaux s’y retrouvent, intimement liés : la terre qui porte les ingrédients, l’eau qui les abreuve et les fait vivre, l’air qui permet de lever les pâtes et le feu qui les matérialise.

Thierry Marx, Chef étoilé du Teppan

Nous avons accueilli ce prix du meilleur restaurant du monde en aéroport avec une grande fierté, et une grande reconnaissance pour le travail accompli par Thierry Marx et ses équipes. C’est la deuxième fois en 4 ans qu’un restaurant de Paris Aéroport obtient ce prix, après le « I  Love Paris » de Guy Martin.”

Mathieu Daubert, Directeur clients, Groupe ADP