Dans le cadre de la maintenance régulière des chaussées aéronautiques, la piste 09L/27R (piste courte extérieure du doublet Nord) de Paris-CDG, a fait l’objet durant 3 jours, du 11 au 15 mai, d’une réfection d’une portion de sa couche de roulement. Des travaux de maintenance qui poursuivent l’objectif de maintenir l’exploitabilité de la piste 3 jusque sa réhabilitation en 2020. 

 

Retour sur un pari gagné

A l’instar du dernier chantier d’une piste à CDG (réhabilitation de la piste 08L/26R du 18 juillet au 3 octobre 2016), la maintenance de toute couche de roulement pour aéronefs est indispensable si on veut conserver  en bon état cette piste utilisée préférentiellement pour les atterrissages.

Un chantier qualité  en toute sécurité

C’est pourquoi le SNA-RP CDG/LBG (organisme CDG des Services de la Navigation Aérienne Région Parisienne) et CDGR (Unité Opérationnelle Aires Aéronautiques) ont opté pour un chantier de 3 jours – du 11 mai 22h30(LT) au 15 mai 5h00 (LT) – afin d’obtenir en toute sécurité un résultat de qualité tout en minimisant l’impact sur le trafic.

 

La fermeture d’une piste est toujours délicate car la charge de trafic est telle qu’il est difficile de se passer d’une piste en journée. Durant ce week-end, il a fallu rechercher une optimisation permanente du mode d’exploitation des doublets  tout en maintenant un haut niveau de sécurité au sol et en l’air.

​​​Verhaeghe François DGAC Paris-CDG et Paris-LBG

 

Un chantier coup de poing

Le chantier a abrité des travaux d'envergure conduits dans un esprit collaboratif, gérés et interfacés par CDGR entre les équipes de la Navigation Aérienne et celles du pôle INFRA de Paris Aéroport.
Dépose des feux (126 unités)

Rabotage et mise en oeuvre des enrobés (17 000 m2)

Repose des feux

Mise en peinture

Opération verte

L’ensemble des travaux effectués a été réalisé dans le délai imparti par des entreprises de sous-traitance du Groupe ADP sur des contrats de maintenance annuelle, et suivi par les équipes du pôle SNA (balisage) et INFRA. D’autres services comme CDGC (topo) et DIA (laboratoire) étaient également associés à l’opération.

Enfin, afin de rendre profitable cette période de fermeture, à savoir un gain de plusieurs semaines sur l’avancement du fauchage, des équipes de CDGR ont procédé au  fauchage annuel du doublet nord ainsi qu’à d’autres travaux de maintenance (pontage, reprise de joints…).

Chiffre clé

247 ha

ont été fauchés pendant le WE prolongé sur les 288 que compte le doublet (1100 ha total CDG aires aéronautiques).
Loading...