Le projet de liaison entre le Terminal 2B et 2D, baptisé 2B BD, a été lancé par les équipes de Paris Aéroport le 26 juin dernier. Le compte à rebours pour la livraison du bâtiment au printemps 2020 a commencé, près de 15 mois après la pose de sa première pierre.

Retour en arrière. Ce mercredi 11 avril 2018 était posée la première pierre de la liaison entre le Terminal 2B et 2D pour une livraison prévue deux printemps plus tard en juin 2020. L’occasion pour Marc Houalla, directeur de l’aéroport Paris Charles de Gaulle, de rappeler à l’époque les lignes directrices de ce projet d’envergure  qui inclut aussi la réhabilitation du Terminal 2B.

Ce projet, formidable exemple de collaboration entre les unités opérationnelles de Paris Aéroport et la Direction Ingénierie et Aménagement du Groupe ADP, tourne autour de trois axes : la capacité. On a besoin de ces espaces pour absorber la croissance importante du trafic de la plateforme avant la mise en service du Terminal 4. La qualité. Il était urgent d’offrir à nos passagers du 2B un terminal à la hauteur de nos ambitions d’accueil. La flexibilité. Le bâtiment a été conçu de manière à optimiser l’affectation des ressources entre les vols Schengen et internationaux. Un futur écrin au service du rayonnement de l’aéroport Paris-Charles de Gaulle.

Marc Houalla, Directeur de l’aéroport Paris-Charles de Gaulle

Quant à l’événement du 26 juin, le véritable coup d’envoi de la liaison 2B BD, il permit à plus d’une centaine de personnes de Paris Aéroport de développer les atouts du bâtiment et de répondre aux questions des futurs utilisateurs. Ce jour-là, un collectif est né et a pris date pour un envol de 2B BD  en juin 2020 !

Le Terminal 2B dans sa nouvelle version verra également le jour en juin 2020. Il prendra des allures de célèbres halles Parisiennes avec verrières, shopping et restauration fine pour accueillir les passagers.

Les chiffres

77 500 m² de surface totale, dont :
• bâtiment de liaison : 24 500 m²
extension du Terminal 2B : 2 500 m²


Au printemps 2020, les Terminaux 2B, 2D et le bâtiment de liaison pourront accueillir quelque 12 millions de passagers dans des espaces aux meilleurs standards de qualité.