La Direction générale de l’aviation civile (DGAC) et le Groupe ADP ont mis en place un nouveau dispositif destiné à prévenir les incursions sur les pistes de Paris-Charles de Gaulle. Paris-CDG devient ainsi la première plateforme en Europe à être équipée de ce système.

Filtre de sécurité

Basé sur un système intégralement automatisé, “Runway Status Light” (RWSL) détecte l’occupation de la piste et en informe directement les pilotes ou les conducteurs de véhicule au travers d’un signal visuel rouge intégré au balisage de piste, le rouge signifiant stop.

Le RWSL est particulièrement  intéressant pour les aéroports présentant une configuration de pistes sécantes ou parallèles et un fort niveau de trafic. Paris-CDG est le premier aéroport en Europe à mettre en service cette technologie.”

Arnaud Guihard, responsable du pôle Systèmes de Navigation aérienne, CDGR

Initialement introduit aux Etats Unis, le RWSL, est à ce jour déployé dans une quinzaine d’aéroports des Etats Unis et du Japon. Son coût de 9 millions d’euros a été financé par la DGAC et des fonds européens (5 millions) et  Groupe ADP.

Le Groupe ADP et la DSNA (*) ont choisi d’installer le RWSL sur les deux  pistes dédiées aux décollages de Paris-Charles de Gaulle. En évaluation depuis juin 2016, le système vient d’obtenir le feu vert pour son exploitation opérationnelle et son extension à la totalité de la plateforme au printemps 2017. 1000 feux supplémentaires auront été alors installés.

 

(*) DSNA : direction des Services de la Navigation aérienne

 

Présentation du système RWSL en vidéo