En février 2017, le trafic de Paris Aéroport est en hausse de 4,2 % par rapport au mois de février 2016 avec 6,9 millions de passagers accueillis, dont 4,6 millions à Paris-Charles de Gaulle (+ 3,5 %) et 2,3 millions à Paris-Orly (+ 5,6 %).
Pour mémoire, l’année 2016 était une année bissextile. Le trafic des plates-formes parisiennes serait en hausse de 8,2 % en février 2017 par rapport au mois de février 2016 retraité du trafic du 29 février 2016.

  • Le trafic international (hors Europe) est en progression (+ 5,1 %) du fait d’une croissance sur les faisceaux suivants : Afrique (+ 8,7 %), Moyen-Orient (+ 6,6 %), Asie-Pacifique (+ 6,4 %), Amérique du Nord (+ 3,6 %), Amérique Latine (+ 1,2 %). Seul le faisceau DOM-COM est en légère baisse (- 0,3 %) ;
  • Le trafic Europe (hors France) est en progression (+ 6,0 %) ;
  • Le trafic France est en décroissance (- 2,0 %) ;
  • Le nombre de passagers en correspondance est en recul de 5,6 %. Le taux de correspondance s’est établi à 23,3 %, en retrait de 1,9 point par rapport à février 2016.

Depuis le début de l’année, le trafic de Paris Aéroport est en progression de 5,7 % avec un total de 14,1 millions de passagers. Le nombre de passagers en correspondance est en diminution de 3,9 %. Le taux de correspondance s’établit à 24,7 %, en diminution de 2,2 points.
Le trafic de TAV Airports, dont le Groupe ADP détient 38 % du capital, est en baisse de 3,6 % au mois de février 2017 et de 4,3 % depuis le début de l’année.
Le trafic de l’aéroport de Santiago du Chili, dont le Groupe ADP détient 45 % du capital, est en hausse de 7,0 % au mois de février 2017 et de 9,5 % depuis le début de l’année.